Le MCV plante des arbres

Après 16 éditions et autant de succès, le Rallye du Dourdou reste animé par la volonté de faire découvrir son territoire et de conforter les liens entre les personnes qui y résident.

La moto est un support idéal pour atteindre ce premier but mais un rallye motocycliste a des impacts non négligeables. Si certains sont positifs (l’animation des villages traversés, le surplus d’activité pour les commerces locaux, la rencontre et cohésion des bénévoles d’ici et d’ailleurs et le rassemblement d’un grand nombre de motards), d’autres posent plus de problèmes sur notre environnement (gestions des déchets, circulations et nuisances sonores, impact carbone…).
Aussi, afin de prendre en compte ces paramètres environnementaux, le Moto-club de Villecomtal toujours essayé de mener des actions à sa mesure :

  • Achat de gobelets (eco-cup) en service depuis le début sans réassort.
  • Achat de signalétiques diverses mais toujours réutilisées d’une année sur l’autre.
  • Travail avec les entreprises locales
  • Minimiser les déchets sur les paniers bénévoles

Aujourd’hui, en partenariat avec l’Association Arbres, Haies, Paysages d’Aveyron et un acteur économique local (GAEC Maison forte, entreprise Quintard de St Felix de Lunel), nous avons décidé de mener des actions de plantation de haies et d’arbres champêtres afin de stocker un maximum de CO2.

Notre calcul nous donne donc 4800Kg de carbone / 18 Kg = 266,66 arbres à planter pour compenser 1 édition.

Nous allons donc planter 400 arbres, favorisant ainsi le stockage du CO2 émis pour l’équivalent d’1,5 édition du rallye.

Nous sommes évidemment conscients qu’une telle action ne pas rétablir la balance et effacer l’ardoise environnementale générée. Néanmoins il nous semble important aujourd’hui de compenser au maximum les désagréments écologiques causés par le rallye…